Section 03 | Qualifications 2022

Candidats inscrits sur la liste de qualification aux fonctions de maître de conférences par la Section 03 du CNU | Session de février 2022

  • M. Charles-Edouard Aubert. – thèse : Observer la loi, obéir au roi. Les fondements doctrinaux de la pacification du royaume de l’édit de Nantes à la Paix d’Alès (1598-1629), dir. R. Eckert, Université de Strasbourg, 2021.
  • M. Thibault Barbieux. – thèse : Souveraineté législative et contractualité dans la France d’Ancien Régime, co-dir. C. Dounot et B. d’Alteroche, Université Clermont-Auvergne, 2021.
  • M. Charles Baud. – thèse : L’ordonnance de Villers-Cotterêt (1539) et sa réception jusqu’aux codifications napoléoniennes, co-dir. Fr. Roumy et P. Arabeyre, Université Paris-Panthéon-Assas, 2021.
  • M. Giorgio Bottini. – thèse (Philosophie) : Costumi e consuetudine in Machiavelli [Moeurs et coutume chez Machiavel], co-dir. R. Descendre et G. M. Labriola, ENS Lyon et Université Federico II – Naples, 2017 (re-qualification).
  • Mme Aurore Causin. – thèse : Penser le droit de la succession royale par les lois fondamentales (1661-1717), dir. P. Bonin, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2020.
  • Mme Agathe Chaussat de Montburon. – thèse : L’ennemi en droit pénal (1789-1886), dir. Fr. Saint-Bonnet, Université Paris-Panthéon-Assas, 2021.
  • M. Anthony Crestini. – thèse: La géométrie et le mythe. Etude d’histoire européenne des institutions sur une convergence entre art et droit à la Renaissance. Les exemples de Florence et Mantoue, dir. J. Bouineau et P. Alvazzi del Frate, Université de La Rochelle, 2021.
  • M. Edern De Barros. – thèse : Le régime mixte chez Condillac et Mably: l’histoire contre le despotisme légal des Economistes, dir. J. de Saint-Victor, Université Sorbonne – Paris – Nord, 2021.
  • Mme Claire de Blois de La Calande. – thèse : La construction du concept moderne de frontière terrestre en France. Des traités de Westphalie au traité de Paris (1648-1815), dir. A. Vergne, Université de Paris, 2021.
  • M. Jérémie Ferrer Bartomeu. – thèse : L’Etat à la lettre. Institutions de l’écrit et configurations de la société administrative durant les guerres de religion (vers 1570-vers 1610. Royaume de France), dir. O. Poncet, Ecole nationale des Chartes, 2017.
  • M. Fabien Gallinella. – thèse : La république des Girondins: la pensée constitutionnelle d’un groupe politique sous la Révolution, dir. E. Gasparini, Aix-Marseille Université, 2021.
  • M. Victor Le Breton-Blon. – thèse : La lettre de change: la théorie face à la pratique bordelaise de la seconde modernité (1673-1789), co-dir. L. Brunori et X. Prévost, Université de Bordeaux, 2021.
  • M. Johan Menichetti. – thèse : Pierre-Louis Roederer (1754-1835): science sociale et législation, dir. P. Rolland, Université Paris-Est-Créteil, 2020.
  • M. François Moncassin. – thèse : L’accusation sous la Révolution (1789-1795), dir. Fl. Garnier, Université Toulouse I – Capitole, 2021.
  • M. Léo Ravaux. – thèse : L’institutionnalisme juridique français. Contribution à l’histoire d’une école de pensée (1895-1939), co-dir. C. Jallamion et Gr. Bigot, Université de Montpellier, 2021.
  • M. Pierre Rieu. – thèse : La licence dans la pensée révolutionnaire (1789-1791). Une liberté de l’ordre ou les désordres de la liberté, co-dir. Fl. Garnier et Fr. F. Martin, Université Toulouse I – Capitole, 2021.
  • M. Nicolas Ruiz. – thèse : Les régimes matrimoniaux en Lorraine du début du XVIIIe siècle à la veille de la Révolution. Contribution à l’étude du droit et de la pratique notariale en pays de coutume, dir. M. Peguera-Poch, Université de Lorraine, 2021.
  • Mme Clémence Vaillant. – thèse : La réparation des dommages de guerre causés au patrimoine artistique et culturel français au cours de la Première Guerre mondiale. Restitution et compensation, co-dir. X. Perrot et Fr. Lormant, Université de Lorraine, 2021.

GDPR