Présentation

Fondée en 1958, l’Association des Historiens des Facultés de Droit a pour objet, selon l’article 2 de ses statuts, de « favoriser toutes actions tendant à assurer la défense, l’illustration, et le développement de l’histoire du droit dans ses perspectives scientifiques et pédagogiques ».

Le doyen Gabriel Le Bras en fut le premier Président, assisté de deux vice-présidents, les professeurs Georges Boyer et Jean Gaudemet, et d’un secrétaire-trésorier, le professeur Jean-Philippe Lévy.

Ayant pour vocation d’être la fois un trait d’union et un organe de liaison au service de la communauté universitaire, l’Association informe régulièrement, par l’intermédiaire de ce site, l’ensemble des historiens du droit des nouvelles concernant la section et de tout ce qui a trait à la vie académique. Elle met également à la disposition de ses membres un annuaire qui recense l’ensemble des historiens du droit en poste dans les universités françaises ou en détachement.

Afin d’assurer la promotion de l’histoire du droit, l’Association décerne tous les deux ans un prix de thèse dont le montant est destiné à aider la publication du travail d’une ou d’un jeune docteur. Dans le même souci de faire connaître la discipline, l’Association a publié en 2014 un ouvrage collectif – réalisé grâce à la participation d’une grande partie de ses membres –, intitulé L’histoire du droit en France. Nouvelles tendances, nouveaux territoires, qui présente, sous la direction des professeurs Jacques Krynen et Bernard d’Alteroche, les différents champs de recherche actuels. De même, à la fin de l’année 2023, a été organisé un colloque sur « Histoire du droit et historiens du droit en Europe. État des lieux et perspectives », dont les actes seront publiés prochainement. L’objectif était, en présence de 12 collègues étrangers, de dresser un panorama de la situation de l’histoire du droit dans différents pays européens, de souligner des particularités, des conditions parfois délicates, mais également d’en tirer de nombreux motifs d’espoir pour que notre discipline continue d’occuper une place nécessaire et vitale à l’université, dans la formation des esprits de demain, en France bien entendu, mais également en Europe.

Soyez assurés de l’engagement du Bureau de l’AHFD pour poursuivre le travail entrepris depuis toutes ces années au service de l’histoire du droit.

Anthony Mergey – Président

GDPR